Coder dans Chrome / Workspace

Mardi 24 septembre 2013 | programmation | Commentaires fermés

Depuis peu Chrome permet de coder directement dans le navigateur.
Première étape, activer cette fonction expérimentale à cette adresse :
chrome://flags/#enable-devtools-experiments (à copier/coller dans la barre d’adresse de Chrome, puis cliquer sur Activer)
Redémarrer Chrome.


Deuxième étape, lancer les outils de développement (pomme+alt+i sur Mac) puis cliquer sur l’icône de setting en bas à droite (l’engrenage).

chromedevtool


Ajouter vos dossiers à votre espace de travail :
workspace-chrome
Pour terminer, aller à l’onglet Sources, à gauche un menu s’ouvre via le petit triangle « show navigator ».

open

Vous pouvez désormais ouvrir les fichiers (locaux), les modifier et les sauvegarder !

via


commenter
Tags: , , ,



suggestions : Mr Doob. toolbox. basil.js. sinfy. blueprint css.

timelapse + streetview + js

Dimanche 4 août 2013 | graphisme | Commentaires fermés


Projet plus détaillé à cette adresse : http://labs.teehanlax.com/project/hyperlapse


commenter
Tags: ,
  • Unique Post


Travis – Moving

Dimanche 4 août 2013 | graphisme | Commentaires fermés

making of : http://vimeo.com/69389616


commenter
Tags: , ,



suggestions : monumental . amon tobin. the hush sound - the lions roar. culte. ju5t1ce d.4.n.c.3.

du fond de l’œil

Mercredi 31 juillet 2013 | graphisme | Commentaires fermés

dufonddeloeil

Dans un format radiophonique (trop) court voici quelques belles chroniques à suivre tous les jeudis :
http://dufonddeloeil.tumblr.com/
https://soundcloud.com/du-fond-de-loeil


commenter
Tags: , ,
  • Unique Post


97 ans + windows + paint

Lundi 29 juillet 2013 | graphisme | Commentaires fermés


http://hallasko.com/


commenter
Tags: ,



suggestions : pixel. 25 ans. pixels. 163. pixels.

anti-ergonomique

Vendredi 19 juillet 2013 | graphisme | Commentaires fermés

clubic-425

Je viens de tomber sur un flagrant délit d’anti-ergonomie ! Astucieux, il s’agit de jouer sur la lisibilité, la hiérarchie et l’affordance d’un élément dans une mise en page pour piéger l’utilisateur.
Le but de l’opération étant d’avoir le plus de participants et d’enrichir sa base de données (nom, prénom, adresse, mail…). Ce que je trouve vicieux, c’est le processus pour induire en erreur avant la validation.

Étape 1
Hiérarchiser de manière classique, un formulaire d’inscription puis une partie « Abonnez-vous à nos offres ».
(je suis habile, je coche « non » !)
Étape 2
Glisser une bannière de pub M6/facebook.
Étape 3
Validation par captcha
Étape 4
J’ai lu et j’accepte
Étape 5
Je participe sans m’inscrire à la newsletter clubic.com
(dans un texte plus petit, imitant le lien vers la version audio du captcha et flottant dans la mise en page)
Étape 5 (bis)
Je valide (un gros bouton d’appel à l’action logique). Voilà le piège, vous êtes inscrit à la newsletter Clubic !


commenter
Tags: ,



suggestions : chaumont 07. infructueux. how low can your logo. Qu'est-ce que le travail spéculatif ? .

adobe cc

Dimanche 16 juin 2013 | graphisme | 2 commentaires

À quelques jours de l’arrivée de la nouvelle suite d’Adobe, je découvre un petit détail gênant dans cette suite.
On parle beaucoup du nuage, de l’abonnement, du pour ou contre cette formule mais très peu de la configuration requise. Si comme moi vous êtes attaché à votre Mac OS 10.6.8, la version stable, rapide, sans gadget, le XP du mac… cette suite risque d’être assez courte car limitée à Illustrator CC, InDesign CC et Muse CC.

apps require OSX 10.7 as minimum configuration:

AfterEffects CC
Audition CC
Dreamweaver CC
Edge Animate CC
Edge Code CC
Edge Inspect CC
Edge Reflow CC
Flash Professional CC
PhotoShop CC
Prelude CC
Premiere Pro CC
Speed Grade CC

Là où certains font des efforts pour proposer une version compatible 10.6.8 (Processing 2 par exemple). Adobe abandonne un système datant seulement de juin 2011. On peut imaginer que cet OS est le IE6 des développeurs, que maintenir la compatibilité à un coût et que proposer une version pour 10.6, 10.7 et 10.8 n’optimise pas les performances des machines récentes.
Certes, la mise à jour de 10.6.8 vers 10.7 ne coute pas une fortune mais est-elle encore disponible et que dire des performances de 10.7, 10.8 sur des machines de plus de 3 ans…
Un frein à la migration vers la dernière suite ou un prétexte pour changer son matériel ?


commenter
Tags: , ,



suggestions : adobe & vista. adobe.com. adobe ui (ou non). the vintage mac museum. safari 3.

1D touch

Lundi 13 mai 2013 | graphisme, musique | Commentaires fermés


1dtouch.com

Crédits :
Vidéo : jnantiec.com
Musique : collectifextras.com
Voix : Véronique Levaux

Aucun rapport avec les one direction :)


commenter
Tags: , , ,



suggestions : mon œil. the hush sound - the lions roar. why don't we?. made in china. the whitest boy ! golden cage !.

garamon

au hasard le 24 octobre 2007 | graphisme | Commentaires fermés

Monsieur Nicolas Sarkozy
Président de la République Française
Palais de l’Elysée
Faubourg Saint Honoré
Paris, le 26 septembre 2007

Monsieur le Président de la République,

Nombreux sont les philosophes qui ont soutenu que notre avenir est inscrit dans notre passé. De cette pensée, vous vous êtes tout récemment fait le défenseur. Lors du discours que vous avez prononcé à l’occasion de l’inauguration de la Cité de l’Architecture et du Patrimoine vous avez eu, en effet, cette phrase : « Il ne sert à rien d’être si fier de notre patrimoine et de continuer à mégoter pour l’entretenir. »

Il est une part essentielle de notre patrimoine national qui, Monsieur le Président de la République, mérite d’autant plus votre attention qu’à elle seule elle résume tout ce qui caractérise notre civilisation française : l’Atelier du Livre de l’Imprimerie nationale. Il s’agit d’un ensemble unique au monde. À l’héritage exceptionnel de ses collections dont les plus anciennes remontent à François 1er — poinçons et caractères, gravures sur bois et en taille douce, vignettes, fers à dorer, soit au total plus de 500 000 pièces—, il allie l’essentiel des métiers d’art qui composent l’histoire de l’imprimerie et de ses techniques : gravure de poinçons, fonte de caractères en plomb, composition manuelle et mécanique, impression typographique, lithographie sur pierre, taille douce et phototypie.

Nos compositeurs orientalistes disposent en outre des fabuleux trésors accumulés au fil des siècles. Les plus célèbres sont les Grecs du Roi, dessinés par Claude Garamont pour obtempérer aux vœux de François 1er, les Buis du Régent, 80 000 caractères chinois gravés sur bois de 1715 à 1740. Hiéroglyphes, cunéiformes, hébreu, araméen, samaritain et rabbinique, douze styles de caractères arabes — coufique, karmatique, d’Avicenne… —, sept langues de l’Inde, éthiopien, arménien, tifinag, palmyrénien, tibétain, khmer, siamois, mongol, chinois, japonais, maya… ce sont au total 72 écritures et plus de 50 langues du monde qui peuvent être composées avec les caractères historiques de l’Imprimerie nationale. À cet ensemble il faut adjoindre une bibliothèque historique de 30 000 ouvrages dont la plupart sont d’une valeur inestimable.

Après la vente de l’immeuble de l’Imprimerie, rue de la Convention à Paris, et celle de la maison d’édition de l’entreprise qui éditait, entre autres, les Éditions du Patrimoine lancées par André Malraux, l’atelier a été installé (il faudrait dire plutôt « parqué ») dans un hangar de 1000 m2 alors qu’il en faudrait du double et, pour ce qui concerne les livres, sans le degré hygrométrique convenant à leur conservation à Ivry-sur-Seine où, très réduite, son activité est fortement déficitaire. Cette dangereuse solution ne saurait être que temporaire.

Un petit groupe d’intellectuels, le collectif Garamonpatrimoine*, a émis sur Internet, il y a déjà trois ans, un manifeste appelant à la défense de cette richesse que le monde entier nous envie. Ce texte qui s’adresse au Ministre des Finances, sous la tutelle duquel se trouve toujours aujourd’hui et de façon anachronique placé ce patrimoine, a été signé par plus de 25 000 personnes, dont nombre de savants, d’enseignants et d’intellectuels, tant français qu’étrangers.

Le collectif Garamonpatrimoine promeut depuis plus de deux ans un projet vivant tourné veRs l’avenir où la production de l’Atelier serait maintenue et articulée à l’enseignement, à la formation et à la recherche. Nous en avons tracé les contours dans un projet pour un Conservatoire de l’Imprimerie, de la Typographie et de l’Écrit — CITÉ —. Deux pistes concrètes vont dans ce sens : la Maison internationale de l’Illustration de Bobigny et le projet de l’École Estienne.

Nous comptons sur vous, Monsieur le Président de la République, pour :
1 – lever la tutelle du Ministère des Finances sur ce dossier et la confier au Ministère de la Culture ;
2 – transférer ce patrimoine dans l’un des deux lieux évoqués dans le cadre du projet CITÉ. En cas de blocage, nous savons que le Musée de l’Imprimerie à Lyon et celui de Nantes seraient preneurs de ce trésor. Encore faudrait-il que l’Éducation nationale participât à la mise en œuvre de ce plan ;
3 – étendre le classement du Cabinet des Poinçons à l’ensemble des caractères, des machines, de la bibliothèque, bref à l’ensemble de l’Atelier et, bien entendu, de ses savoirs-faire ;
4 – engager enfin une politique active en faveur de ce patrimoine.

Au terme de cette lettre, permettez-moi, Monsieur le Président de la République, de citer ce superbe exorde de Diderot dans la Lettre sur le commerce des livres : « Entre les différentes causes qui ont concouru à nous tirer de la barbarie, il ne faut pas oublier l’invention de l’art typographique. Donc, décourager, abattre, avilir cet art, c’est travailler à nous y replonger et faire ligue avec la foule des ennemis de la connaissance humaine. »

Avec l’espoir d’être parvenu à vous convaincre d’agir rapidement en faveur de cette cause, je vous prie, Monsieur le Président de la République, de bien vouloir croire à l’assurance de ma très haute considération.

Jérôme Peignot
Écrivain
Docteur d’État

http://garamonpatrimoine.org/