mini audit

mardi 9 octobre 2007 | graphisme

nerim.jpg

Voici le nouveau logo de Nerim, je n’en dirais pas plus.
Je voudrais faire un test « valable » si vous n’avez pas lu le billet sur celui-ci par son créateur.
La question est simple : « Que voyez-vous ? »
Pour ceux qui ne savent pas par où commencer, je vais un peu guider… choix typographique, choix des couleurs, domaine possible (est-ce le logo d’un industriel, d’un marchand de légumes, un service ?)…
Un petit commentaire ;¬)
edit : on ne triche pas ;) on ne lit pas les commentaires précédents.
edit (bis) : le but du jeux n’est pas de dire du mal, c’est juste pour avoir une idée. Je pense que mon blog est lu par d’éventuels futurs clients ou personnes pouvant conseiller Nerim.

  • Unique Post


18 commentaires

Eppur le 9 Oct 2007 vers 13:42

allez c’est partie pour une micro etude de cas:
c’est vach’ment chargé pour un logo… intrigant
a gauche, en bleu, je voit un smiley, je sais pas ce qu’il veut dire :// … en l’écrivant je me rend compte que c’est plutot le « :// » de http://. C’est donc une entreprise internet.
Je ne voit pas le sens des mini empatement sur les lettres, ils surcharge et pertube.
Les ligne fines qui dépassent du N m’evoque un peu des cables, de télécommunication mais me perturbe surtout.
Pi’ je voit pas le sens du point du i en bleu, a part pour équilibrer le bleu du ://.
Bon voila j’ai l’impression d’avoir rien compris a ce logo, donc soit je passe pour un con qui comprend rien à la symbolique, soit le logo est pas trés réussi…

flu le 9 Oct 2007 vers 13:43

aucune idée, ca m’évoque rien
dutout

Quentin le 9 Oct 2007 vers 14:02

Choix typo : ça me fait penser à Calipage, avec des drôles d’empâtements… Le N majuscule est assez étrange, cet italique et la barre du milieu m’étonnent.
Couleurs : Mouais… Ca fait un peu BTP, bleu de mécanicien… Et le point du I en bleu, sur une lettre noire, j’accroche pas tellement.
Le domaine : à mon avis un truc technique, spécialisé, assez concret ; donc quelque chose comme un équipementier ou un fournisseur de matière première… Ou peut être même un spécialiste en ascenseurs ou en échafaudages, à cause de ce drôle de N.
Commentaire : je n’aime pas particulièrement ce logo, il me fait penser à ceux qu’on voit sur les camions qu’on double quand on part en vacances, avec des problèmes de consistance des épaisseurs, des couleurs étranges et des noms inconnus…

Voilà ! J’espère que je n’ai pas été méchant, et que ce logo n’est pas celui d’une chocolaterie de luxe ou d’un opérateur téléphonique, parce que sinon y’a du boulot !

julien le 9 Oct 2007 vers 14:10

pour moi ca a rapport avec internet le ( » :// ») du N en temoigne.
au vu des couleur je dirais qu’un ton complement du noir n’est pas sans rappeler les tele2 etautres neuf telecom qui ont se genre de charte.
je trouve ca sympa
si ce n’est ce déséquilibre sur la gauche
voili

raphaël le 9 Oct 2007 vers 14:41

L’empâtement pour l’empâtement sur des linéales, je ne vois pas l’intérêt. Je ne suis pas fan du tout, il est peut être plein de bonne volonté ce logo mais il n’est pas esthétique.
Je le dit ici car je me fait systématiquement bannir mes commentaires sur le blog de PG.
D’accord avec quentin pour les camions :)

Gael le 9 Oct 2007 vers 16:01

arg, j’ai fait une fausse manip, et j’ai perdu mon commentaire…
je résume :
le « :// » me fait penser à une URL et donc à une agence web.
je ne comprend pas (et n’aime pas) la coulure entre les //, ainsi que leurs extrémités.
J’aime bien la teinte de bleu, un peu sombre.
J’aime bien la police à empattement, qui est différente de la tendance actuelle des logos à police ronde.
Ca donne un aspect peut-etre trop droit, trop carré, qui m’amène aussi à penser à un industriel

jojopointcom le 9 Oct 2007 vers 18:26

Personnellement, j’ai triché. Ne comprenant pas du tout à quoi ce référait le logo, j’ai écouté le début des explications. Résultat, je reste assez dubitatif (mais c’est normal, puisque j’avais rien compris).
Je ne suis pas trop convaincu par ce N multifonction. Les contrastes manquent d’élégance (trop lourds d’une part, trop maigres de l’autre). Réduit, il se lit ://erim, ce qui est plutôt réussit si c’est le but, mais en même temps, ce n’est pas le nom de la société.
Quant à la linéale empattée, je l’aime plutôt bien. Elle ainsi acquiert un mouvement qui aide à la dynamique.
Je suis quand même pas trop fan.

hoplàlavoilà le 9 Oct 2007 vers 18:55

Euh… on a le droit de dire du mal ? Et en plus sans argumenter, parce que je ne connais rien à la typo…

Le :// évoque un url. Mais l’aspect général du truc ne m’évoque en rien internet, ni fluidité ni modernité.
Je le trouve très moche: compliqué, moche association de couleurs, et surtout incohérent dans le sens où on ne sait pas où ni quoi regarder et où rien ne va avec le reste.
On aurait envie de s’arrêter sur les 2 points alors que c’est le début du mot, les petites pattes des lettres suivantes donnent envie de reculmr. Il faut le lire à l’envers ?

Pardon…

Bon je vais chercher ce qu’est Nerim, on va voir

vince: le 9 Oct 2007 vers 20:30

en premier lieu ;) je lis ‘erim’ puis ‘nerim’ en raison d’un caffouillage graphique entre lettre et lignes au niveau du ‘N’

ensuite perso j’y vois un logo pour des partitions de musique ^^

pourquoi ?? difficile à dire mais je ressens une analogie entre ce ‘N’ accompagné de ces points et de ces traits et la façon dont on écrit une partition musicale et celà probablement à cause des doubles barres qu’on retrouve au début des phrases musicales et des 2 points accompagnants habituellement ces dernières.

au niveau de la typo, un fort contraste entre les jambages et ces très très faibles empattements comme sur les doubles croches.

loin du compte ???? sûrement… —> j ai joué le jeu :)

++

hugues le 9 Oct 2007 vers 21:51

pour moi c est juste particulierement desagrable a l oeil…
sinon si il faut trouver un sens, heu, deja ca fait pme, pmi meme, super vieillotte (les deux barres du N me font penses a l apple II). Apres je connais cette boite donc c’est facile :)
mais c est super old fashion pour leur activite.
Le logo a ete fait par un geek ?

jj le 9 Oct 2007 vers 22:26

interim ? :)

Deborah le 9 Oct 2007 vers 23:00

Le Smiley ( http?) + Une Typo 90’s (qui fait penser à Eram avec ses empatements fins) + la couleur = Une blague d’ingenieur… Alors gagné ?

Jay le 10 Oct 2007 vers 11:23

Bon, en la faisant simple, moi j’ai du mal à vois quoi que ce soit (dans le message soit dit ;)
Cela dit, le choix me pousse à à trouver l’ensemble très « corporate » en particulier le petit bout de sérif. Pour moi les : du début ne doivent pas être en italique. J’ai un peu triché en parcourant les commentaires, j’en effectivement reconnu le :// d’une url mais uniquement après l’avoir lu.

Le rappel du point sur le i équilibre l’ensemble sans pour autant lui donner un punch à tout casser :)

julien le 10 Oct 2007 vers 11:28

Euh…
Je vois un vieux smiley tout moche.
Merci peter.

iaka le 10 Oct 2007 vers 11:46

Comme tout le monde moi je penses à une compagnie de l’internet, avec les « :// »… mais peut-être aussi à un fournisseur d’accès (internet + liaison avec ces fils qui se rattachent) ?!

Sans doute pas mal d’avoir éviter les dégradés, ombres et autres effets « à la mode » mais définitivement je n’accroche pas avec les empatements pas justifiés et pas cohérents.

Au niveau harmonie pour moi ça manque de légéreté, trop dense, typo trop grasse et/ou trop proches, manque de cohérence entre les détails (trop nombreux) du logo…

asr le 11 Oct 2007 vers 13:33

C’est un signe de répétition, que l’on place sur une portée musicale ?
:|

C’est aussi la cablerie au niveau des isolateurs des lignes à haute tension EDF.

samuel bonnet le 13 Oct 2007 vers 2:59

On se dit que l’on a probablement avoir avec une entreprise du net (quoi que l’élément siginifiant, en l’occurence le ://, est tellement mal mis en forme et intégré, ou plutôt désintégré dans le texte, que l’on en perd la signification).
Le logo est figé, ce qui est du coup connoté très old style.
J’imagine que c’est facilement vendable à une entreprise qui ne connaît rien au graphisme, les :// > rapport au net, le magnifique et subtil jeu de couleurs ou tous les points sont bleu, la typographie serieuse, imposante, stable. Aucune prise de risque pour un impact quasi inexistant, qui sera interpellé par un logo si timide?

Bref, cette chose n’est pas fait par un graphiste, mais par un infographiste tout au mieux.

Comments are closed.